Vos pieds, au service de votre santé

Plusieurs d’entre nous cherchent des programmes d’entrainement pour leurs jambes, leurs épaules, leurs bras, leurs abdominaux ou leur santé cardiovasculaire, mais avez-vous déjà pensé à entraîner vos pieds?

source : https://mychart.geisinger.org/

Nos pieds, notre base

Trop souvent ignorés, les pieds sont la fondation de notre entité bipède. Comptant 26 os et 33 articulations, le pied est conçu tel un 4×4 naturel du corps, capable de nous propulser pour sauter, marcher, courir ou nous maintenir en équilibre sur de multiples surfaces inégales aux textures et aux dénivelés variés.

Malheureusement, la plupart d’entre nous portent depuis leur enfance des chaussures typiques munies d’une semelle plutôt épaisse et inflexible de même que d’un support pour l’arche à l’intérieur, en plus de nos chaussettes. (Ce qui est encore plus vrai dans un pays froid comme le nôtre!) La forme, l’épaisseur et le talon positif des souliers imposent toutes sortes de charges plus ou moins inadéquates sur nos articulations, qui se retrouvent alors immobilisées dans des positions dénaturées, sans compter que nous marchons généralement sur des surfaces très denses et régulières (céramique, ciment, asphalte).

Certaines personnes en mesureront les conséquences dans leurs tissus plantaires :

  • crampes,
  • fasciste plantaire,
  • névrome de Morton,
  • oignons,
  • orteils marteau,
  • etc.

D’autres choisiront d’ignorer le fait que les douleurs, blessures ou tensions dans leurs genoux, leurs hanches et leur dos (et même leurs épaules et leur cou), leurs problèmes au plancher pelvien et la perte d’équilibre peuvent être le résultat d’un manque de mobilité, de force, de flexibilité et de stimuli des terminaisons nerveuses dans leurs pieds[i].

source : www.curingchronicpain.com

Le rôle de nos pieds

Saviez-vous que les pieds sont l’une des parties du corps qui contient le plus de terminaisons nerveuses? Lorsqu’en contact direct avec l’environnement (pied nu), ces terminaisons nerveuses (les propriocepteurs et les extérocepteurs) ont la possibilité d’être constamment stimulées. Le contact pied nu augmente la clarté et la précision de l’information sensorielle transmise au cerveau qui, en quelques millisecondes et de façon très subtile, ajuste la contraction musculaire des jambes, des hanches et du dos[i]. Il influence ainsi la posture et le patron de marche (ou de course) pour protéger les os, les tissus mous et les articulations de tout le corps. Le but ultime : maximiser l’efficacité de tous nos mouvements.

La majorité d’entre nous n’en est pas à marcher ou à courir pieds nus de façon quotidienne dans l’environnement où nous vivons, mais le yoga fonctionnel nous permet de nous attarder au développement optimal de la mobilité de nos pieds et au renforcement et à la stimulation de leurs muscles, fascias, articulations et terminaisons nerveuses pour gagner en équilibre, en proprioception, en stabilité et en force physique globale.

Bref, entraînez vos pieds tous les jours et ils vous mèneront (bien) loin!

 

Essayez ces techniques pour masser vos pieds :

Pour en savoir plus

Participez à nos ateliers Prendre son pied (1 et 2) pour découvrir de quelles façons des pieds forts et mobiles peuvent avoir des bienfaits impressionnants sur vos performances athlétiques, votre posture, votre équilibre et la qualité de votre vie en général. Pour approfondir votre compréhension du sujet, nous vous suggérons aussi le livre Ne restez pas assis là de Katy Bowman, un incontournable pour tous ceux qui souhaitent bouger plus au quotidien et améliorer leur santé sans sacrifier leur productivité.

 

[i] Lieberman et coll. Foot strike patterns and collision forces in habitually barefoot versus shod runners, Nature 463, 2010.

[ii] Cunningham et coll. The influence of foot posture on the cost of transport in humans, Journal of Experimental Biology 213: 2010.

[i] Bowman, Katy. Whole body barefoot – Transitioning well to minimal footwear, Propriometrics Press, États-Unis, p139, 2015.